Conseils et AstucesHôte

L’histoire tumultueuse d’Airbnb

Cela fait 3 ans environ que l’on commence à entendre parler régulièrement d’Airbnb en France. Mais, la société a été créée bien avant. Parti d’un matelas gonflable, elle vaut à présent plusieurs dizaines de milliards de dollars. Comment s’est déroulé ce développement exceptionnel ?

L’idée

Fin 2007, Brian Chesky est le directeur d’une petite agence de design. Son colocataire, Joe Gebbia, pointe au chômage. Lorsque leur propriétaire parle d’augmenter le loyer, il cherche alors une solution pour conserver leur appartement. Brian sait qu’une conférence sur le design industriel a lieu prochainement à San Francisco et que les hôtels sont déjà tous complets. Les 2 colocataires décident alors de développer un site internet basique (il est fait en 48h) afin de proposer aux participants de la conférence de dormir sur un matelas pneumatique dans leur logement et de profiter d’un petit-déjeuner. Ils reçoivent alors 3 personnes et récoltent environ 1000 US$. Bien sur, plus de problème d’argent immédiat. Mais, le concept ayant séduit, ils décident également d’essayer de le développer. Pour améliorer le site internet, Brian contacte alors son ancien colocataire, Nathan Blecharczyk. Diplômé de Harvard, il est spécialiste en ergonomie web. Il accepte de rejoindre le projet. Les rôles sont alors répartis ainsi : Brian s’occupe de la stratégie et de la partie financière, Nathan de la technologie et Joe du design. La société est officiellement créée en août 2008.

Un démarrage dans la douleur

En 2008, comme tous bons entrepreneurs, Brian, Joe et Nathan présentent leur projet à leurs amis et connaissances. Les retours sont alors très négatifs : « J’espère que ce n’est pas la seule idée que vous avez », “Accueillir des étrangers chez soi, quelle drôle d’idée !” Outre ces avis, le manque d’annonces et de réservations n’est pas annonceur du futur succès de la startup. Ils ont alors besoin d’argent pour continuer à travailler sur le projet. Afin de se financer, les trois fondateurs créent une édition spéciale de boites de céréales pour le petit déjeuner, en s’inspirant pour le design des candidats à la présidentielle américaine de l’époque, Barack Obama et John McCain. Il créent ainsi les “Obama O’s” et “Cap’n McCain”. En deux mois, 800 boîtes de céréales sont vendues, à 40 dollars pièce. Ils gagnent ainsi plus de 30 000 US$. Cette action leur permet également de rencontrer Paul Graham, co-fondateur du fameux incubateur Y-Combinator. Brian, Joe et Nathan l’intègrent en janvier 2009 et reçoivent 20 000 US$ de financement. Ils modifient également le concept même de la startup. Plus de matelas gonflables, mais plutôt un concept à mi-chemin entre l’hôtel et le couchsurfing… grosso modo, le concept comme on le connait à l’heure actuelle. Le nom est également modifié : il passe de Airbedandbreakfast à Airbnb.

Mais c’est bien sûr !

Pendant plusieurs mois, le chiffre d’affaires mensuel est d’environ 200 US$. Bref, la startup ne grandit pas. Sur conseil de Paul Graham, les 3 fondateurs se rendent à New York, ville dans laquelle le nombre de leurs utilisateurs est le plus important, afin de les rencontrer. A force d’interviews, ils comprennent que le problème vient des photos de mauvaises qualités présentes dans les annonces. Ils décident alors de se rendre dans chaque logement afin de prendre des photos plus professionnelles. La startup décolle. Ils cherchent alors à lever des fonds. Après au moins une réponse négative, ils lèvent 600 000 US$ auprès de Sequoia Capital.

Une croissance continue

En novembre 2010, Airbnb a été utilisé pour réserver 700 000 nuits dont 80% au cours des 6 derniers mois. Une nouvelle levée de fonds, de 7,2 millions de dollars, est alors réalisée. En 2011, suite au saccage d’un appartement, une assurance est mise en place à hauteur d’un million de dollars. Elle est automatique pour toute réservation réalisée sur le site.

A partir de 2011, l’ouverture de bureaux à l’étranger s’enchaine :

  • mai 2011, Hambourg (suite au rachat d’un concurrent allemand nommé Accoleo) ;
  • octobre 2011, Londres ;
  • début 2012, Paris, Milan, Barcelone, Copenhague, Moscou et Sao Paulo ;
  • novembre 2012, Sydney ;
  • décembre 2012, Singapour ;
  • avril 2015, Cuba.

En juillet 2014, le design du site Internet, ainsi que l’application mobile, sont revus et un nouveau logo est créé.

Les chiffres actuels

  • La dernière levée de fonds date d’il y a quelques mois. Elle atteint la somme astronomique de 1,5 milliards de dollars.
  • Actuellement, Airbnb annonce proposer 2 millions d’annonces sur son site, dont 200 000 en France (40 000 à Paris intra-muros). Plusieurs dizaines de millions de voyageurs ont été hébergés.
  • La société est valorisée 2,5 milliards de dollars, devant les groupes hôteliers Accor et Marriott, et juste derrière Hilton.